Thursday, 25 October 2012


Celui qui parle, apprend : Stratégies pour structurer la conversation dans les classes d’immersion”
par Yvette Beutel.
Sommaire:

Dans cet article Beutel suggère plusieurs stratégies que les enseignants peuvent employer dans leur salle de classe pour intégrer l'oral dans leurs leçons. Mais, avant de commencer à expliquer les stratégies elle nous prévient que ces activités ne vont pas fonctionner si les enseignants n'ont pas préparé leurs élèves en avance (en leur donnant les outils nécessaires avant de commencer).
  • La fluidité orale partagée :
    • Il faut diviser les élèves en dyades et identifier les deux personnages dans le groupe personne A et personne B. Après ceci chaque personne parle, sur un sujet de discussion que l'enseignant choisi et pour un temps prescrit, sans être interrompu par leur partenaire.

  • 3-2-1 :
    • L'enseignant doit choisir une question et demander aux élèves d'y répondre dans leurs cahiers. Après ceci les élèves vont partager leur réponse avec un autre élève de la classe.
  • Les cercles concentriques :
    • Les élèves doivent former deux cercles l'un en face de l'autre. L'enseignant donne un sujet de discussion et les partenaires en discutent de leurs idées. Après un certain temps l'enseignant demande aux étudiants de se déplacer vers la droite et donne un nouveau sujet de discussion.
  • Bingo :
    • L'enseignant doit créer un tableau et chaque rectangle doit avoir une question portant sur un sujet de choix. L'enseignant demande aux élèves de répondre à un certain nombre de questions individuellement. Après ceci ils peuvent partager des réponses avec d'autres élèves. Maintenant l'enseignant doit choisir quel motif va gagner (alignement horizontal, vertical etc.) et il va donner les réponses à la classe pour chaque carré. Le gagnant c'est le premier élève avec le motif souhaité.
  • La queue :
    • L'enseignant doit choisir un sujet dont le contenu s'organise bien chronologiquement. L'enseignant doit maintenant écrire le contenu sur une bande de papier et donner un papier a chaque élève. Les élèves vont maintenant essayer de s'aligner en ordre et chaque élève doit justifier sa position dans la queue.
  • Carrousel :
    • Pour cette activité l'enseignant doit écrire plusieurs questions, chacun sur sa propre feuille et il faut mettre les feuilles sur les murs de la salle. Les élèves sont divisées en groupes et chaque groupe commence avec une des questions et ils doivent écrire leurs réponses à la question sur la grande feuille. L'enseignant va maintenant demander aux élèves de faire toutes les questions jusqu'à ce qu'ils reviennent à leur question de départ. À ce moment-là les groupes choisiront un porte-parole pour partager avec la classe le consensus du groupe sur la question sur leur feuille.
Je pense que ces stratégies sont toutes très utile dans un cours de français et j'aime beaucoup les activités que Beutel suggère. Je vais absolument essayer d'en utiliser quelques-uns sur mon prochain stage. Ces stratégies permettent aux élèves de parler et de bouger dans la salle de classe de manière structurée ce qui leur permet d'apprendre et de développer en tant qu'apprenant et d'améliorer leur français oral.

2 comments:

  1. Je suis d’accord avec Valérie. Je pense que Beutel a des très bonnes idées! Des activités comme ceux-ci sont très importants dans la salle de classe pour garder les élèves intéressés et pour leur faire penser dans différent contexte. Pendent mon stage j’ai fais l’activité de ‘Bingo’ et les élèves l’ont beaucoup aimé. J’avais des prix alors ceci les a encouragé de participer. J’ai vue de bons résultats!

    ReplyDelete
  2. Je pense que les stratégies que Beutel a donné sont très utiles pour un enseignant de français. Il est vrai qu’une variété d’activités est nécessaire pour garder l’intérêt des élèves. Une stratégie que Beutel mentionne que j’ai utilisé pendant mon stage est le 3-2-1 et ça s’est bien passé. J’ai fait cette activité avec une classe d’onzième et de douzième année de français cadre et les élèves ont aimé qu’ils ont pu écrire et organiser leurs pensées avant de parler à la classe. Ils ont apprécié le temps pour se préparer un peu parce que leurs compétences orales ne sont pas très fortes encore. Si je fais cette activité encore avec la même classe, je vais demander aux élevés graduellement de faire la même chose mais sans écrire leurs idées d’abord. D’autres idées que Beutel a proposé que je n’ai pas encore essayé mais ce que je voudrais faire sont le bingo et la queue. Je pense que mes élèves aimeraient ces deux activités beaucoup. Je pense que la chose la plus importante pour un enseignant de français est d’incorporer des idées amusantes et interactives dans leurs leçons. Ceci encourage la communication orale qui est extrêmement important pour des élèves de tout âge et de tout niveau.

    ReplyDelete